Close
Close

Adoption du rapport final du Grand Dialogue National

Les participants au Grand Dialogue National ont adopté le rapport final des assises lors d’une séance plénière présidée par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr Joseph Dion Ngute, le 3 octobre 2019.

Les détails du rapport final font ressortir les résolutions des huit commissions qui seront rendues publiques lors de la cérémonie solennelle de clôture du Grand Dialogue National, le 4 octobre 2019.

L’adoption de ce rapport survient au moment où le Chef de l’Etat a annoncé par voie de communiqué de presse du Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, l’arrêt des poursuites pendantes devant les Tribunaux Militaires contre 333 personnes arrêtées et détenues, pour des délits commis dans le cadre de la crise dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Au courant de la journée, neuf nouveaux repentis, des ex-combattants sécessionnistes, ont également été présentés aux journalistes lors d’un point de presse spécial plein d’émotions.

Avant cela, lors d’un premier point de presse, la parole a été donnée aux forces de défense et de sécurité qui sont déployées au quotidien dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Dans une projection vidéo exclusive, ils ont mis en lumière les relations entre civils et militaires dans les régions en crise.

Celles-ci comprenaient des activités humanitaires réalisées par les forces de défense et de sécurité dans les domaines de l’éducation et de la santé, des interventions faites pour protéger la population et sécuriser les biens et enfin des travaux de reconstruction des deux régions.

La dernière partie de cette séance vidéo présente les horribles atrocités commises par les séparatistes armés depuis 2016. Les militaires ont saisi cette occasion pour rassurer le public. Ils ont promis de poursuivre leur mission bien fondée consistant à préserver l’intégrité territoriale du Cameroun dans le plein respect du droit.

La journée s’est terminée par un gala organisé au Palais des Congrès de Yaoundé.