Close
Close

Grand dialogue national: Toutes les composantes sociopolitiques du Cameroun représentées dans les commissions

Les travaux dans les huit commissions identifiées pour le Grand Dialogue National ont bel et bien commencé le 1er octobre 2019.

Occasion pour le Porte-parole, Dr. George Ewane de donner un deuxième point de presse sur l’évènement.

salle commission

Pendant cet échange avec les hommes des médias, il a affirmé que les commissions sont dirigées par des personnalités très respectables et de bonnes réputations. En effet, des huit présidents de commissions, on en compte six originaires des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.
Il s’agit entre autres de :

  • Joshua Osih pour la Commission « Bilinguisme, diversité culturelle et cohésion sociale ».
  • Dorothy Njeuma pour la Commission « Système éducatif ».
  • Benjamin Itoe pour la Commission « Système Judiciaire ».
  • Ngole Philip Ngwese pour la Commission « Décentralisation et développement local ».
  • Simon Munzu (qui a remplacé le Dr Fomunyoh Chris) pour la Commission « Reconstruction et développement des régions touchées par la crise. »
  • Cardinal Christian Tumi pour la Commission « Retour des Réfugiés et des personnes déplacées ».
  • Professeur Saibou Issa pour la Commission « Désarmement, Démobilisation et Réinsertion des ex-combattants ».
  • Professeur Atangana Amougou Jean Louis pour la Commission « Rôle de la diaspora dans la crise et contribution au développement du pays ».

Le porte-parole a également rassuré le public de ce que plus de 500 personnes participent à ces travaux en commissions qui réunissent différentes couches sociopolitiques.   Il a réfuté avec fermeté les rumeurs selon lesquelles les sécessionnistes auraient été exclus du Grand Dialogue National. D’où ses interrogations : « Pour ceux qui prétendent que les séparatistes ne sont pas représentés je vais vous poser deux questions: Qui est plus séparatiste que les combattants qui ont tués, qui ont violés, qui ont kidnappés ? Qui est plus séparatiste que les enfants qui ont pris les armes et qui sont ici avec nous? »

Pour rappel, un groupe d’anciens combattants sécessionnistes a chanté l’hymne national lors de la cérémonie d’ouverture solennelle du 30 septembre 2019. Deux d’entre eux ayant exprimé leurs regrets, ont eu l’occasion de prendre la parole avant le discours d’ouverture du Grand Dialogue National prononcé par le Premier Ministre Joseph Dion Ngute.

salle de commission